Sirop de Tamarin (fruit du tamarinier)

CAD $12.00

Quick Overview

Ingédients: Sucre, Eau, Pulpe de Tamarin (Tamarindus indica): 10% minimum: Épaissant :  Gomme de xanthane, antioxydant : Acide ascorbique (E300); Conservateur : Sorbate de potassium E202.

Format: Bouteille 750ml

Marque: Zena Exotic Fruits s.a.r.l.

Pays d’origine: Sénégal

En stock

UGS : BOI-TMR-750 Catégories : , ,

Product Description

Sirop de Tamarin (fruit du tamarinier)

Le sirop de tamarin est un sirop rafraîchissant issu de la macération de tamarin frais. Au goût acidulé, le tamarin reste riche en vitamines et nourrissant. Le Tamarin est le fruit de l’arbre Tamarinier, arbre sacré des traditions Bambaras qui symbolise la multiplicité et le renouvellement. Originaire d’Afrique tropicale le tamarinier  peut atteindre 25 mètres, il vit jusqu’à 150 ans et reste toujours productif . Il est très apprécié pour ses fruits et son ombrage. La pulpe a une saveur fruitée, légèrement aigre-douce avec un arôme agréable. Ses gousses sont une friandise très prisée dans de nombreux pays ou tous, grands et petits, en sucent la pulpe.

On utilise le fruit pour faire des boissons rafraîchissantes, infusions et confitures.Il accommode parfaitement la viande, le poisson, le ragoût… utilisé frais, déshydraté, confit ou en pâte.

Le tamarinier est un arbre aux vertus purgatives ; il est à la base de la médecine africaine. Ses divers éléments interviennent dans presque tous les médicaments traditionnels. Les fruits sont des gousses bosselées au niveau des graines qui sont enfouies dans une pulpe brun-jaunâtre.

Bienfaits sur la santé

Le tamarin est un fruit exotique qui possède de nombreux atouts, au niveau gustatif et médicinal. La pulpe est connue pour ses effets laxatifs. Le fruit entre dans la composition de certains médicaments destinés à faciliter le transit lors des traitements anti-cancéreux. Le tamarin exerce un effet désinfectant, et peut ainsi être utilisé :

  • en cas d’infection urinaire ;
  • pour soigner les plaies au niveau de la peau ou différentes dermatoses ;
  • pour enrayer les conjonctivites ;
  • contre les maux de la bouche : aphtes, gingivite…

Le fruit du tamarin est utilisé en cas de troubles digestifs. Il stimule l’excrétion de bile et exerce des effets laxatifs, grâce à sa richesse en fibres, à l’acide tartrique et au potassium qu’il contient. Il constitue ainsi un remède efficace en cas de constipation. Dans ses usages traditionnels, il est employé pour lutter contre les parasites intestinaux, particulièrement en cas d’amibiase, une maladie courante sous les tropiques. La présence de fibres solubles dans la pulpe permet également d’éliminer une partie du mauvais cholestérol. Ce fruit est réputé pour aider à lutter contre les nausées qui accompagnent la grossesse et il permet aux futures mamans de retrouver l’appétit.

Bon à savoir : chez les bébés en période de poussée dentaire, le tamarin soulage les gencives douloureuses !

Aliment

  • Brésil  : se consomme tel quel, on casse la coque comme celle d’une cacahuète et l’on mange la chair en éliminant les pépins gros et très durs.
  • Égypte : la pulpe est roulée en boules et séchée à l’air libre ; il est ensuite consommé en infusions froides, mélangé à des fleurs d’hibiscus.
  • Inde : ingrédient de massalas.
  • Maurice : ingrédient de chutneys (mangue verte, coriandre, menthe, etc.) et d’une sauce d’un poisson au curry. L’été, on peut l’apprécier en jus, écrasé avec du sucre de canne roux ou blond. Sa pulpe est aussi utilisée pour faire briller les ustensiles en cuivre.
  • Mexique et autres pays d’Amérique latine : ingrédient du tamarindo, une confiserie salée, acide et fortement pimentée.
  • Réunion : à la base de sirops, du rhum arrangé, des confiseries salées, acides et fortement pimentées ou encore du jus.
  • Thaïlande, Cambodge, Birmanie : ingrédient de plusieurs plats et principalement de sauces piquantes. Le tamarin vendu en France est surtout thaïlandais. Il est aussi préparé comme une confiserie, roulé dans du sucre, du sel et de la poudre de piment (c’est sous cette forme qu’on le retrouve par exemple au Vietnam et en Nouvelle-Calédonie).
  • Antilles françaises : à la base de sirops, confitures ou punchs.
  • Sénégal : condiment, notamment avec les préparations à base de poisson, comme le thiéboudienne, souvent ajouté à la fin du plat avec un assaisonnement de jus de citron et de piment.
  • Niger, Burkina Faso et Mali : ingrédient d’un sirop. Pendant le ramadan, il est utilisé dans une décoction composée d’oignon et d’ail, et servi à la rupture de jeûne pour lutter contre la dysenterie.
  • Mayotte, Comores : à la base de sirops et utilisé dans certains cas pour des plats. Le tamarin est mangé tel quel.
  • Iran : ingrédient de plusieurs plats, de poisson notamment.
  • Madagascar : ingrédient de jus ou de glace à l’eau.
  • Turquie : consommé en jus glacé nommé sorbet

Préparation

Diluer une portion de sirop avec trois portions d’eau minérale ou pétillante. Garder au frais après ouverture.

Sources:

Informations complémentaires

Poids2 lbs
Dimensions1 × 0.35 × 0.35 in

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sirop de Tamarin (fruit du tamarinier)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Livraison partout en Amérique du Nord*!
  • Contactez-nous au +1 514 606 3300
  • Prix compétitifs
  • Fraîcheur, Qualité & Satisfaction garanties!
EnglishFrançais
Select your currency
CAD Dollar canadien
X