Manioc : l’accompagnement par excellence!

Manioc : l’accompagnement par excellence!

(1 avis client) 57 vendu(s)

3.49 CAD $

Ingrédients: 100% tubercule de manioc frais

Format: poids et quantité variable

Marque : Turbana ou Candesa

Pays d’origine : Costa rica

 

 

  • 3 Lb (congelé) - 8.25 CAD $
  • 500 G (congelé) - max: 6 - 3.49 CAD $
  • 1.5 kG (congelé) - 9.08 CAD $
  • 3.23 lb - 5.00 CAD $
Effacer
Quantité
Comparer
UGS : FEC-MNC Catégories : , , Étiquette :

Manioc (Tubercules) – SANS GLUTEN

Le manioc est un tubercule de forme cylindrique issue de la famille des euphorbiacées. On distingue deux variétés:

  • le manioc amer: c’est un tubercule toxique puisqu’il contient du cyanure. Il ne peut donc pas être consommé directement. Le manioc amer est souvent transformé en tapioca, en farine, appelée « foufou ». La consommation d’un pareil produit alimentaire préalablement bien traité ne présente plus de risque pour la santé humaine.
  • le manioc doux:  Celui-ci est non toxique, il peut être consommé comme un légume ou cru. Aujourd’hui, il est devenu la principale source alimentaire en Afrique. Elle atteint le 5e rang mondial parmi les plantes alimentaires, après le maïs, le riz, le blé et la pomme de terre.

Le manioc est à l’Africain, ce que le patate (pomme de terre) est au Québécois, i.e. un aliment passe partout!

Le manioc est un aliment digeste et énergétique et sutout SANS GLUTEN. Il joue alors un rôle de substitut de la farine de blé pour les personnes atteintes de maladies cœliaques. Quasiment dépourvu de protéines, de vitamines et de sels minéraux, il possède un fort taux d’amidon et de glucides qui lui permet d’atteindre les 137 kcal pour 100 g (le manioc doux peut atteindre les 262 kcal pour 100 g). Ainsi, son fort taux glycémique lui permet de constituer un apport non négligeable de sucre, favorable aux personnes hypoglycémiques.

Conservation

Le manioc est un aliment fragile car son taux d’humidité est très élevé. Il faut donc le consommer rapidement après sa récolte. On peut le conserver au réfrigérateur quelques jours. On peut aussi le conserver en le faisant fermenter. La fermentation augmente la teneur en vitamine B. Si l’on a un congélateur, peler le manioc, le couper en portions, l’enfermer dans des sacs de plastique hermétiques et congeler. Ne pas le décongeler, avant de le faire cuire.

Dégustation

On peut déguster le manioc en morceaux, en lamelles, en semoule ou en farine. Il ne faut surtout pas oublier de le faire cuire, sinon il n’est pas consommable car toxique. La plupart des recettes et préparations à base de manioc sont originaires d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Après l’avoir épluché et cuit dans l’eau pour attendrir sa chair, on peut le cuisiner en friture pour lui donner un croquant sans pareil. Il peut aussi servir à la préparation de couscous, tortilla, pain, beignets sucrés ou salés. On le retrouve aussi en accompagnement de viandes et de poissons, cuits à l’eau ou grillés. Le manioc permet enfin de préparer de l’eau-de-vie appelée « cavim » au Brésil.

Conseil : pour déguster du manioc de qualité, il est préférable d’opter pour un tubercule dépourvu de moisissures ainsi que de traces bleues qui traduisent un fort taux d’acide.

Sources

PoidsND
DimensionsND
avis client
4.00
1 évaluation(s)
5 étoiles
0%
4 étoiles
100%
3 étoiles
0%
2 étoiles
0%
1 étoiles
0%
1 reviews for Manioc : l’accompagnement par excellence!
  • (verified owner)

    4 out of 5

    C’est du bon manioc. Je valide

Rédigez un avis client

Que pensez-vous du produit?

0

TOP

Select your currency
CAD Dollar canadien
X